26 mai

Achetez un bien immobilier à Trouville-sur-Mer en profitant de l’effet Macron !

trousseau de clefs modernes

Au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, marchés, acheteurs, vendeurs, investisseurs étrangers, mais aussi expatriés français qui avaient gelé leurs décisions d’acquisition en France sont rassurés, tout le monde respire… Les taux des crédits immobiliers devraient donc rester bas. Et les biens immobiliers de Trouville-sur-Mer continuer de pouvoir trouver preneurs !

Il faut dire que l’élection à la présidence d’une candidate pour la sortie de l’euro aurait entraîné des menaces multiples sur la valeur des placements et des emprunts, sur les taux d’intérêt payés par l’État, les banques et les particuliers, et par ricochet sur l’euro lui-même. D’ailleurs, certains riches acheteurs étrangers avaient gelé leur procédure d’achat dans la crainte que la France sorte de la zone euro ! « Pour les emprunteurs, le risque était réel de voir les taux d’intérêt bondir, ce scénario catastrophe est désormais écarté », explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com

La France et particulièrement Paris ont désormais l’opportunité d’accueillir les emplois que la City de Londres veut relocaliser sur le continent. Elle a donc la possibilité de percevoir une grande partie du bénéfice du Brexit. Ceci devrait entraîner une forte demande permettant la construction de logements neufs et une accélération des transactions dans l’ancien. En conséquence, les prix des biens immobiliers à Trouville-sur-Mer, proche de Paris, devraient augmenter au moins jusqu’en 2020 !

Espérons néanmoins que les résultats des élections législatives les 11 et 18 juin permettent à Emmanuel Macron de pouvoir former un gouvernement stable qui puisse prendre des décisions permettant aux Français de se constituer un patrimoine immobilier, complément de revenu indispensable à leur retraite, et pour les générations les plus jeunes l’opportunité, de préparer leur futur.

C.V. / Bazikpress © Olivier DIRSON

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée