24 fév

Les prix des biens immobiliers ont légèrement progressé à Caen

March de l'immobilier. Bulle immobilire

Vous savez certainement que les ventes de biens immobiliers ont été nombreuses en 2016 ! Encouragées par les taux de crédit immobilier qui se sont maintenus à un niveau historiquement bas (1,41% en moyenne toutes durées confondues en septembre 2016) et les aides de l’État, les acheteurs et en particulier les primo-accédants sont revenus en force. Alors que nous réserve 2017 ? Certains experts nous promettent une belle année : les taux devraient rester bas et les prix contenus. Toutefois, si vous voulez acheter un bien immobilier à Caen, sachez qu’ils ont augmenté.

Les prix en hausse partout
Selon les notaires de France, sur un an, les prix des appartements anciens ont augmenté (+1,4%). Cette reprise, amorcée depuis le deuxième trimestre 2016, fait suite à une période de lente érosion des prix depuis mi-2012. Cette augmentation concerne principalement l’Île-de-France avec +2,7% sur un an. En province, les prix montent moins nettement : de 0,3% et restent à leur niveau de 2009.

Pour la 87e édition de son baromètre, MeilleursAgents a fait la synthèse de l’évolution du marché immobilier sur l’ensemble de l’année 2016 dans les 11 plus grandes villes de France. Et, selon lui, en 2016, les prix ont augmenté dans 9 de ces villes. Cette hausse s’est amplifiée en fin d’année faisant émerger un groupe de tête emmené par Lyon (avec +6,6%), suivie de Bordeaux (+5%), Paris (+4,6%) et Nantes (+3,6%). Par rapport au dernier plus haut du marché en 2011, 8 des 11 plus grandes villes de France ont aujourd’hui des prix supérieurs.

Quid du volume des ventes ?
Le volume de ventes de logements anciens sur les douze derniers mois sur l’ensemble de la France est estimé à 838 000 à fin septembre 2016, en hausse de 11% comparativement à il y a 1 an (755 000). À fin septembre 2016, le volume de ventes estimé de logements anciens est en hausse de 15,1% sur 1 an en Île-de-France (160 400 ventes) et de 10,1% en province (677 600 ventes).

C.V. / Bazikpress © sablin

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée