28 jan

Les dispositifs fiscaux sont reconduits en 2017 pour l’achat d’une maison en vente à Trouville-sur-Mer !

M

Pourquoi arrêter une formule qui fonctionne bien ? Cette année, le ministère du Logement et de l’Habitat durable a fait le choix de reconduire de nombreux dispositifs fiscaux… De quoi vous permettre d’acheter un bien immobilier pour vous ou pour investir à Trouville-sur-Mer. Petit tour d’horizon de ce qui change ou non en 2017 !
Le PTZ est encore d’actualité
Le prêt à taux zéro est prolongé dans les mêmes conditions que celles entrées en vigueur en 2016. Il est donc tout aussi généreux. Si vous êtes éligible au PTZ, il vous permettra donc encore d’emprunter jusqu’à 40% de la somme nécessaire pour acheter une maison neuve ou ancienne à Trouville-sur-Mer. En plus, n’oubliez pas : avec le PTZ élargi en 2016, vous pouvez différer le remboursement.

Le coup de pouce Pinel est toujours là
Le dispositif d’aide à l’investissement locatif dit « Pinel » est prolongé en 2017. Il a rencontré un franc succès et, grâce à lui, de nombreux Français se sont lancés dans l’investissement locatif. Alors, pensez-y à Trouville-sur-Mer. Le dispositif Pinel peut vous permettre de réduire vos impôts sur le revenu pendant 6 ans, 9 ou 12 ans.

Des travaux d’isolation thermique sont à envisager
Depuis le 1er janvier, si vous vous lancez dans des travaux de réhabilitation importants tels que les ravalements de façade, les réfections de toiture ou encore les aménagements pour rendre un local habitable, sachez-le, alors, les travaux d’isolation thermique deviennent obligatoires. Cette exigence d’efficacité énergétique n’est pas obligatoire en cas d’impossibilité technique, de surcoûts importants ou de disproportion manifeste sur le plan architectural.

Pour agrandir, le recours à un architecte est nécessaire
À compter du 1er mars, si vous souhaitez édifier ou modifier votre maison à Trouville-sur-Mer d’une surface supérieure à 150 m² et que vous déposez une demande de permis de construire, vous devrez avoir recours à un architecte.

C.V. / Bazikpress © Goodpics

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée